Les opposés s'attirent
Le sucré rencontre le salé : cela fait longtemps déjà que les grands chefs ont découvert le potentiel du caramel salé. Mais c'est le français Henry Le Roux dans les années 70 qui en a fait la découverte. C'est un des premiers à avoir utilisé son beurre salé pour ses patisseries. Les papilles gustatives sont particulièrement stimulées lorsque le salé et le sucré se rencontrent. N'hésitez pas à mélanger vos krispies au caramel salé avec des fruits rouges, des noix ou avec nos cornflakes au chocolat ; chaque matin vous remercierez sans doute Monsieur Le Roux pour sa brillante invention.
Ingrédients: sucre de canne, beurre de cacao, poudre de riz, farine de blé, sel de mer*, pâte de cacao, farine complète d’avoine, farine de malt d’orge, nappage brillant (gomme arabique, dextrose, maïs), arôme naturel de vanille, émulsifiant lécithine de tournesol, poudre de vanille, poudres à lever carbonate de sodium*